Méthodes d’instance : introduction

images/whitebelt.png

Il y a, en général, un programmeur qui crée le code d’une classe (code réalisant) et un autre programmeur qui utilise cette classe pour créer des objets et les utiliser (code appelant - ou code "client"-).

Le créateur d’une classe écrit un code qui rend des "prestations" aux codes appelant. Le code de la classe expose une A.P.I aux codes clients.

Une classe avec une A.P.I simple. 

public class Versement {
   final double montant ;
   final String monnaie ;
   final long heureOperation = System.currentTimeMillis();

   public Versement(double val, String monn) {
      this.montant = val ;
      this.monnaie = monn ;
   }

   // ce code est lui même client de la classe de librairie java.time.Instant
   public String toString() {
       return this.montant + " " + this.monnaie
               + " (" + java.time.Instant.ofEpochMilli(this.heureOperation )+ ")";
   }

}

La méthode toString fait alors partie de l’A.P.I. publique de la classe. Un programme client va pouvoir demander la réalisation de ce service lié à un objet de type Versement et récupérer un résultat de type String.

Extrait d’un code client:

        Versement op = new Versement(10.99, "GBP");
        System.out.println(op.toString());

--exercices--